Etrange mot que la différence…Son absence signalerait l’indifférence, l’ennui naissant de l’uniformité… Mais différer -qui n’est pas renoncer- inclut également une temporalité, un déroulement dans le temps….Voici donc :

LE PLAN DES EDITIONS PIRATES

iPhotoiPhoto-mailtmp-19

Quatre niveaux d’organisation vont être déployés, employant des moyens différents, des livres différents, pour des buts différents.

NIVEAU 1 : (Janvier) LE GERME. X. Ce premier livre n’est pas une bande dessinée, alors que l’éditeur a pour identité profonde la BD. Pourquoi jeter ce trouble, cette incompréhension d’entrée ? De plus, ce petit livre -magnifiquement illustré et qu’on adore- n’est pas « vendeur », se transmettant de façon latérale, de bouche à oreille d’un druide, comme il est dit dans la forêt des Carnutes….On ne le voit presque pas dans une librairie. Il n’a pas sa place dans les librairies ésotériques (et pourtant!), ni dans les gares, mais s’installe tranquillement dans le coeur des lecteurs… La pensée qu’il décrit et utilise pour parvenir à ses fins lettriques est un secret moyen pour perpétuer l’émerveillement…

NIVEAU 2 : (Mars) LE SYMBOLE. La Suite de Skolem. Depuis huit ans, les auteurs trimballaient ce projet d’éditeur en éditeur, de refus en refus. Cette aventure dessinée, ligne claire, d’un grand classicisme que je situerais entre les aventures de Tintin et l’esprit Jules Verne, est littéralement passionnante, vivante et magnifiquement épurée dans son trait.
Doublement symbolique :
-la démarche des auteurs s’unissant, la nôtre, privilégie l’artistique à la notion de vente. Le cerveau avant l’estomac.
-La naîveté magnifique de ce projet nous ramène aux premiers temps de la BD, avec ses « aventures », ses mystères et ses émerveillements…

NIVEAU 3 : L’ACTE. (Juin) Ex Nihilo. Le voyage dans le temps en thème central, la rigueur et le dynamisme du trait, l’humour parodique et l’effet cumulatif entraînant une complexité grandissante de l’histoire (je n’en dirais pas plus…) nous fait changer d’époque, avec ce troisième livre. On rentre dans les années « 80 à 2000 », avec un graphisme plus incisif, contrasté, empli « d’effets de caméra » et de ruses narratives. Plus adulte, cet album nous fait monter d’un cran en maturité, passant de l’émerveillement à la concrétisation d’un rêve…

NIVEAU 4 : L’ACCOMPLISSEMENT (Novembre). Dé-tachement. Roman graphique, BD picturale, un peintre au coeur brisé qui perd ses couleurs, l’amour, et les retrouve peu à peu. Peindre, dessiner l’intériorité, calligraphier l’artiste en nous, telle est la mission de cet album qui sera le point d’orgue graphique de notre Plan en quatre étapes. La concrétisation d’un rêve…

David Latini
10 Avril 2015

Share

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Contactez nous.

Merci de nous contacter. Nous répondons dans les plus brefs délais.

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Sujet

Votre message

Recopier ci-dessous ce texte :captcha